Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum

Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire
Forum d'amateurs de la reconstitution historique

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[IR] Les cimetières de Kilmainham et d'Islandbridge

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle -> Les Vikings en Irlande
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Frank Sigvaldson
Modérateur global


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 5 770
Localisation: Vexin
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Mar 2011 - 12:02    Sujet du message: [IR] Les cimetières de Kilmainham et d'Islandbridge Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Les cimetières Vikings de Kilmainham et d'Islandbridge à Dublin  

 
La découverte des sites funéraires Vikings commença en 1836 à Dublin, avec celle du cimetière de Kilmainham.
Les fouilles ont permis d’identifier deux cimetières bien distincts, l’un près du site de l’ancien monastère Chrétien Cell Maignenn (Kilmainham), et l’autre distant d’environ 800 mètres, à Islandbridge. Dans les deux cas il semblerait que les Vikings aient été inhumés auprès de tombes Chrétiennes classiques, absentes d’offrandes funéraires et alignées sur un axe Est-Ouest.  
 
On compte au moins dix-sept tombes Vikings païennes comprenant des offrandes funéraires à Kilmainham, quinze hommes et deux femmes, et de nombreuses tombes Chrétiennes sans offrandes. A Islandbridge on compte au moins dix-neuf tombes Vikings païennes, dix-sept hommes et deux femmes. Islandbridge était situé à côté d’un guet sur le fleuve.  
 
Les offrandes funéraires comptent de nombreuses armes, des épées, des fers de lance, des umbos, des têtes de hache, des couteaux, mais aussi des outils de ferme – des cisailles et des faucilles, des outils de forge – des pinces et des tenailles, et des objets pour le commerce – des balances et des poids. Des fuseaux et des boîtes à aiguilles supposent une production textile et vestimentaire.  
  
Épée retrouvée au cimetière Viking de Kilmainham  
  
  
D’autres découvertes ont permis de mettre à jour au moins une vingtaine d’autres tombes Vikings païennes, seize hommes et quatre femmes. Les objets qui y ont été retrouvés sont tous datés de la seconde moitié du neuvième siècle ce qui correspond à la période à laquelle les Vikings établirent un longphort à Dublin en 841 et qui survécut  jusqu’en 902.  
 
Les deux cimetières étaient situés le long d’une crête de graviers de 2km s’étendant du Liffey au Camac ; on suppose que c’est là le reste d’un mur défensif du monastère local. Le guet proche aura sans doute été un endroit pratique pour ancrer les navires et aura donc favorisé la création d’une base navale. Les Vikings sont connus pour avoir souvent capturé des territoires monacales existants afin d’y passer l’hiver, et c’est ce qui a pu se passer ici. Il était également normal chez les Vikings d’enterrer leurs morts dans des cimetières Chrétiens existant.  
 
Il a été suggéré que ce guet pourrait représenter l’original l’Ath Cliath (le guet des obstacles). Il se trouvait tout juste au-delà de l’amplitude de la marée. Mais le lieu habituellement reconnu comme Ath Cliath est situé à deux kilomètres en aval et fait 300 mètres de circonférence, entouré de vasières de tous côtés. Deux référence en 841 et 842 font état d’une base navale à Dubhlinn mais des mentions ultérieures nomment Ath Cliath, y compris celles de l’expulsion des Vikings en 902.  
 
Les cimetières semblent indiquer assez clairement qu’une colonie Viking s’était fixée dans la région d’Islandbridge – Kilmainham sur un site monacal durant le neuvième siècle. Il est également possible qu’à cette même période une autre base navale Viking ait existé plus loin en aval à Duiblinn.  
 

Traduction et adaptation Frank Sigvaldson pour les-couloirs-du-temps.fr de l’article original de Michael Farry : Viking Cemeteries at Kilmainham and Islandbridge, Dublin  
(réalisées avec l’aimable accord de l’auteur)  
  
Sources
Elizabeth O'Brien, "The Location and Context of Viking Burials at Kilmainham and Islandbridge, Dublin" in H.B. Clarke, M. Ní Mhaonaigh and R. Ó Floinn (eds), Ireland and Scandinavia in the Early Viking Age (Dublin, 1998).
Elizabeth O'Brien, A tale of two cemeteries in Archaeology Ireland, Vol 9 No 3, Autumn 1995 (The Viking Issue).
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:24    Sujet du message: [IR] Les cimetières de Kilmainham et d'Islandbridge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle -> Les Vikings en Irlande Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com