Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum

Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire
Forum d'amateurs de la reconstitution historique

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[IR] L’histoire Viking de Dublin via l’archéologie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle -> Les Vikings en Irlande
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Frank Sigvaldson
Modérateur global


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 5 780
Localisation: Vexin
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Mar 2011 - 17:42    Sujet du message: [IR] L’histoire Viking de Dublin via l’archéologie Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
  
L’histoire Viking de Dublin au travers de l’archéologie      
  
  
Grâce aux fouilles réalisées sur High Street, Wood Quay et dans le Temple Bar, nous savons désormais ce à quoi a pu ressembler Dublin au temps des Vikings. La colonie était sise en terrain élevé à côté de l’endroit où le Poddle rejoint le Liffey. La ville était entourée d’un mur fait de terres, de graviers et de boue, surmonté d’une palissade faite de piquets et de branches d’acacia. Cette fortification basique fut remplacée par un mur de pierre avant la fin de la période Viking.Les rues de la ville étaient recouvertes de graviers, de pierres, de tapis d’acacia ou de bûches fendues. Les parcelles et les chantiers étaient séparées les uns des autres par de petites barrières faites de piquets et de branches d’acacia. Ces barrières ont très peu changé de position au fil des ans, ce qui nous renseigne sur le respect de la propriété dans la continuité. L’impression générale qui ressort de cette ville reste celle d’une ville bien ordonnée dont l’arrangement comme la défense étaient revus et contrôlés.   
  
  • Les maisons :   
Le reste des fondations de près de deux cents maisons du dixième et onzième siècle ont été découverts à Dublin. Les fouilles ont mis à jour des articles de chambre à coucher, des cheminées et leurs cendres, des éléments de toiture…Toutes ces maisons étaient rectangulaires et presque toutes avaient de murs faits de piquets et de branches d’acacia, et étaient recouvertes de chaume.  Pour la plupart des constructions, les toits étaient supportés par des poteaux à l’intérieur de la maison. Les toits étaient généralement en croupe plutôt qu’à pignon.   
Le docteur Par Wallace dans son étude des maisons de Dublin a su distinguer cinq types de maison différents. Les trois quarts des maisons retrouvées appartiennent au premier type qui voit la maison divisée en trois sections. La première partie est une large aile centrale, dont se détache une place de couchage surélevée de chaque côté. Il y avait une porte à chaque extrémité de la maison. Le foyer était situé dans l’aile centrale.   
Les sols étaient constitués de graviers, de copeaux de bois et de pavés. Des sols en bois ont également été découverts. Les espaces de couchage surélevés s’étendaient sur de l’herbe, et ils étaient faits de broussailles, garnis de paille ou d’herbe. Les lits servaient aussi de siège durant la journée. Les toits étaient généralement faits de paille d’orge liée à une couche de mottes reposant sur un maillage d’acacia.   
Ce type de maison a été daté à partir du dixième siècle et a existé jusqu’à la fin de l’ère Viking.   
  
  • Les vêtements :   
En général, une femme aisée portait une longue chainse de lin ou de laine par-dessous une robe en laine. Une robe était suspendue grâce à des attaches au niveau des épaules, chacune ornée d’une broche ovale (tortue). Un collier reliait parfois les broches, un châle ou un manteau était porté à l’extérieur et attaché sous la gorge par une autre broche.   
Un homme aisé quant à lui se vêtait d’un bliaut et de pantalons. Une tunique simple et de couleur claire recouvrait le tout. Des manteaux de laine bouillie, des fourrures et des peaux étaient parfois portés. Un grand nombre de coiffes et d’écharpes en soie ont été retrouvées dans les fouilles de Dublin.   
Les Vikings de Dublin portaient usuellement des chaussures plates et assez basses, sans talons et lacées avec des ficelles. Les hommes portaient généralement des ceintures d’où pouvaient pendre un couteau, une bourse, un peigne…   
  
  • Les bijoux :   
Beaucoup de colliers de perles de verre ou d’ambre, de pendentifs, de boucles d’oreilles et de bagues furent découverts pendant les fouilles. L’argent était la matière première la plus utilisée par les Vikings pour façonner leurs bijoux. Les joaillers de Dublin en faisant des bracelets de bras, ainsi que plusieurs types de broches. Des broches tortues en bronze étaient également fabriquées et portées.La fibule ronde Irlandaise devint très populaire chez les Vikings, et des exemples en ont été trouvés parmi toutes les grandes places Vikings d’europe, y compris à l’Anse Aux Meadows à Newfoundland.   
Des épingles en os furent également portées, sans doute dans les cheveux ou pour attacher des vêtements. Les têtes des épingles étaient le plus souvent très décorées.   
  
  
  • L’artisanat :   
Il ressort que les artisans du même métier avaient tendance à travailler près les uns des autres dans certaines zones de la ville. Les travailleurs du cuir semblent avoir été concentrés dans  la zone de High Street, les bijoutiers d’ambre et les travailleurs du bois étaient eux à Fishamble Street. Les pêcheurs, constructeurs de navires et les marchands seront plus probablement restés près de l’eau.   

Modèle de bâteau ou jouet retrouvé à Winetavern Street, à Dublin     
  
   
  
  • Les travailleurs du bois :   
Tout un panel d’artisans travaillaient le bois. Les charpentiers de marine construisaient et réparaient les vaisseaux de toute taille, des petits bâteaux côtiers aux rapides navires de guerre, en passant par les navires marchands de haute mer. Les maçons se servaient également beaucoup du bois ; la charpenterie était simple de conception mais particulièrement efficace grâce à quelques jointures complexes. Les bâtisseurs de murs et les édificateurs de palissades fabriquaient des barrières d’acacia,  des planchers, des sommiers, des tapis, des écrans de bois et des panneaux de porte. L’acacia était le bois à tout faire de l’ère Viking.Les tonneliers faisaient des tonneaux, des tonnelets, des seaux et des bidons. Les tourneurs sur bois utilisaient une machine permettant de faire pivoter rapidement une arrête de coupe. Ils produisaient des bols en bois, des coupes, des plats, des louches et des cuillers. Ils auront aussi probablement fabriqué des auges, des plateaux, et d’autres récipients encore.   

Les outils et les ornements étaient très souvent décorés, parfois simplement avec des motifs d'entrecroisements ou de triangles. Les objets en bois importants étaient parfois décorés de manière très élaborée, notamment avec des têtes d'animaux stylisées. Des serpents étaient souvent gravés sur la crosse des bâtons de marche, sur les navires, etc.   
  
  • Les artisans de l’os et des bois :   
Le bois de cerf rouge était principalement utilisé pour la fabrication de peignes, conjointement avec les cornes de bovidés, pour produire des peignes simples ou doubles.   
Les recherches suggèrent que la fabrication des peignes était une spécialité à part à Dublin, et que les artisans qui produisaient d’autres objets en bois, os, cornes ou ivoire de morse se plaçaient à l’écart des premiers. Ils fabriquaient notamment des broches, des épingles, des aiguilles, des cuillers, des boucles de ceinture, des pièces de jeu, et des patins à glace. Les os des pattes des oiseaux étaient servaient de sifflets.   


  • Les forgerons :   
Les forgerons fabriquaient et réparaient les armes ainsi que les outils de presque tous les autres artisans. Ils travaillaient sans doute quelque peu à distance du centre de la ville à cause du danger potentiel que leurs feux intenses pouvaient faire courir aux maisons environnantes.Ils produisaient des épées, des fers de lances, des haches de bataille, des pointes de flèches, des chaines, des colliers à verrou, des clefs ainsi que des cadenas. Pour les autres artisans, le forgeron produisait des haches à bois, des ciseaux à bois, des cisailles, des alênes, des limes, des marteaux, des pinces et des couteaux, ainsi que certaines pièces pour les harnais des chevaux.   


  • Les forgerons-joailliers :    
Ils travaillaient le bronze, le plomb, l’or et l’argent. Ces métaux étaient façonnés dans des moules d’argile ou de pierre, ou étaient feuilletés au marteau.Les bijoux de chacun étaient généralement façonnés par ces forgerons, comme l’étaient les poids de mesure des marchands. Des ébauches en os étaient souvent utilisées pour réaliser la forme qu’allait ensuite prendre le métal.   
  
  • Les tissus :   
Des centaines de morceaux de tissu et de fils ont été retrouvés à Dublin ainsi que des outils nécessaires à la production textile. Y ont été retrouvées des aiguilles de toutes les formes et de toutes les tailles, des pierres à lisser, des cisailles pour couper le tissu… Aucun métier à tissé n’a encore été découvert, mais de petites pierres cylindriques supposément servant de lest pour le métier à tissé ont été retrouvées.   
  
  • Les travailleurs de l’ambre :   
L’atelier d’un travailleur d’ambre a pu être identifié, on y a retrouvé des centaines d’éclats et de morceaux non travaillés d’ambre, mais bien peu d’outils. Le jais était également travaillé à Dublin.   
  
  • Les artisans du cuir :   
Des centaines d’objets en cuir ont été retrouvés à Dublin, mais là encore, peu d’outils ayant servi à leur conception. Beaucoup de chaussures ont été découvertes, mais également des fourreaux, des sacoches à lanière et des étuis de couteau.   
  
  
Traduction et adaptation Frank Sigvaldson pour les-couloirs-du-temps.fr, depuis un article original de Michael Farry : Viking Dublin - The archeology evidence     
(réalisées avec l'aimable autorisation de l'auteur)     
  
  
Sources    
Patrick F Wallace `Dublin in the Viking Age' in Michael Ryan (ed), The illustrated archaeology of Ireland (Dublin 1991).    
Howard B. Clarke, Proto-towns and Towns in Ireland and Britain in the Ninth and Tenth Centuries in H.B. Clarke, M. Ní Mhaonaigh and R. Ó Floinn (eds), Ireland and Scandinavia in the Early Viking Age (Dublin, 1998).  Breandán Ó Ríordáin, The High Street Excavations in Viking Congress 7.  
P.F. Wallace, Aspects of Viking Dublin, 1. Houses, 2. Clothing and Personal Ornament, 3 . The Town, 4. Commerce, 5. Dublin in 988, 6. Crafts (Dublin, 1988).  
P.F. Wallace, The Viking Age Buildings of Dublin, 2 parts (National Museum of Ireland, Medieval Dublin Excavations 1962-81, series A, 1, Dublin, 1992). 


Dernière édition par Frank Sigvaldson le Ven 27 Jan 2012 - 21:23; édité 1 fois
Revenir en haut
Xav
Héritage Historique


Inscrit le: 01 Jan 2011
Messages: 1 568
Localisation: Strasbourg
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Mar 2011 - 22:02    Sujet du message: [IR] L’histoire Viking de Dublin via l’archéologie Répondre en citant

Ils aimaient l'acacia à cet âge la Very Happy

GG pour la trad Wink
_________________
And there is despair underneath each and every action
Each and every attempt to pierce the armour of numbness
Burning bridges becomes a habit to support
And the front line expands like there's no tomorrow
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:15    Sujet du message: [IR] L’histoire Viking de Dublin via l’archéologie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle -> Les Vikings en Irlande Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com