Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum

Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire
Forum d'amateurs de la reconstitution historique

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Xe] Køstrup (Danemark)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Svanhildr
Modo Varègue


Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 950
Localisation: Rennes
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Oct 2015 - 09:30    Sujet du message: [Xe] Køstrup (Danemark) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
On ne présente plus le travail de Hilde Thunem. Je vous en fais le résumé accessible aux membres.
  
 http://urd.priv.no/viking/smokkr.html
http://urd.priv.no/viking/kostrup.html

Localisation:
Cette tombe, dite ACQ, a été découverte et fouillée dans un petit cimetière en 1980. On y a trouvé plusieurs fragments textiles, mais aussi les restes d'un petit coffret avec ferronnerie et d'une serrure, deux broches tortue, six perles de verre, deux perles de quartz, un couteau de fer avec le fourreau, et une clé de fer qui était trop grande pour correspondre au coffret. Les objets funéraires indiquent que la tombe est du 10ème siècle.


Smokkr:
C'est grâce aux broches que la plupart des fragments ont été conservé, particulièrement celle de gauche. A l'intérieur de celle-ci se trouvait un grand fragment de 25 cm de long et de 10 cm de large, composé de plusieurs morceaux de laine, tissés avec 26/10 fils par cm (Wielandt 1980, 199) et avait été teint en bleu (Rasmussen & Lønborg 1993, 175), peut-être par du pastel.
Illustration:Tor Gjerde and Hilde Thunem
On voit le reste d'une couture verticale à 2.5-5 cm de la boucle avant. Le fragment partirait à peu près du milieu de la robe, puis descend sous le bras gauche. La taille du fragment ne nous donne pas d'indication sur la longueur de la robe ou son patron. Il est cependant sûr que la robe n'était pas ouverte ou séparable. Il est généralement admis que le smokkr est un vêtement fermé. De plus, Hedeby nous donne la preuve qu'au 10e s. les vêtements pouvaient être plus complexes qu'un simple tube, mais fait de plusieurs pièces agencés sur le corps. Pour la longueur, seule les représentations picturales fournissent une idée: longue jusqu’au pied ou au-dessus des chevilles.

Photo: Thor Ewing

Plis:
On remarque surtout qu'une partie est plissée sur 7.6 cm de long. Les plis sont fins: 2-3 mm de profondeur, 3 mn de large. Mais il est impossible de savoir jusqu'où ils descendaient du fait de la petite taille du fragment. Le plissage commence à 11 cm de la couture. Il n'y a pas de reste de fil.
Photo:Odense Bys Museer and Hilde Thunem
La finesse des plis, et le fait que ce soit partiel, montre l'aspect purement décoratif et non dans le but de donner plus d'amplitude à la robe. On a donc 8 cm de plis entourés de 6 cm de tissus non plissé, soit 20 cm entre les boucles comme à Birka.
D'autres tombes montrent le même type de smokkr en laine plissé: dans la tombe d'une femme à Vangsnes en Norvège, ou la tombe C à Kaupang.

Boucle:
A 2.5 et 5 cm de la couture se trouve deux trous juste en dessous du bord, indiquant l'emplacement de la boucle gauche. Quatre boucles de laine ont été trouvé (deux à l'intérieur de chaque broche).
Broche gauche: La boucle supérieure (24/14 fils par cm, z/z) et aurait un noyau en lin.
La boucle inférieure (22/15 fils par cm, z/z) était reliée à une bande décorative. La sangle de la boucle fait entre 1 et 1.3 cm de large mais est très détériorée.
Broche droite: La boucle supérieure (22/18 fils par cm, z/z) a été créée en pliant le tissus 2-3 fois vers le milieu, puis une fois autour du milieu. Elle est de 1.1 à 1.3 cm de large.
La boucle inférieure est en deux parties. La partie haute (22/10 fils par cm, z/z) et la partie basse (21/13 fils par cm, z/z). Elle est cassée en deux.

Deux boucles sont faites du même tissu que la robe, qui avait été plié de sorte qu'aucuns bords coupés n'étaient visibles. C'est le cas pour celle avec le noyau de lin. Le reste est dans une laine moins finement tissée que la robe.
Photo: Rasmussen and Lønborg

Galon:
Le reste d'un galon de 13.3 cm de long et de 13 à 14 mm de large, entouré par deux cordons de laine de chaque côté a été trouvé. La chaine est composée de 14 fils de laine en Z/S. Il aurait pu être teint en bleu foncé à l'origine. La couleur a voulu être identifiée par chromatographie sur couche mince, sans résultats. Il y a apparemment un désaccord concernant la trame (fil de laine ou de lin, couleur jaune-brun pour le motif). Les couleurs ne sont donc pas identifié, mais le motif aurait été broché avec du fil de laine de différentes couleurs.
Le galon était fixé aux boucles avant, et non pas à la robe comme à Birka, par des coutures et devait mesurer 20 cm de long.
Photo: Odense Bys Museer and Hilde Thunem
Par Agnes Raaness , basé sur le modèle par Rasmussen et Lønborg
On retrouve le même type de motif dans d'autres tombes du Xe s., comme la tombe féminine 965 à Birka, ou celle de l'homme de Mammen. Pour cette dernière aussi il semblerait que des fils de laine et de fils végétaux (pour les motifs) ont été utilisé simultanément.
Concernant les cordons, torsadés en S d'un côté, en Z de l’autre, on ne sait pas bien comment ils étaient fixés mais semblent cousus aux boucles.

Les perles:
Huit perles ont été trouvés dans la tombe, deux en quartz et le reste du verre. Cinq des perles de verre étaient en" tonneau": un brun rougeâtre, un blanc, un orange, un mix rouge et blanc et une perle noire. La dernière était une perle carrée verte.
Il n'y avait pas de traces de fil sur les perles, mais deux fils ont été trouvés dans les environs. Un fil de lin épais était dans la broche droite et un fil de laine épaisse dans la broche gauche. S'ils peuvent avoir servi pour les perles, il ne s’agit pas d'un même fil. Les rapports de fouille n’étant pas clair sur leur position dans les broches, il devient difficile d'en donner une interprétation. Mais il a été proposé que les perles soient placées au-dessus du galon.
Illustration: Charlotte Rimstad (1998)

Autres restes de lin et laine:
Une boucle de lin bleu de 0.4 cm de large a été trouvé plié autour de l'épingle de la broche gauche. Elle ne ressemble pas à une boucle de smokkr.
Dessin: Rasmussen & Lønborg
Il y aurait une autre fine bande de lin. Le tout reste assez confus pour les différents auteurs.
D'autres fragments de lin ont été trouvés. Un tout petit bout minéralisé au fond de la broche gauche, en dessous de la laine du smokkr. Un fragment se trouvait en haut de la broche gauche. Enfin, de petits fragments minéralisés au sein de la broche droite.
Il est question d'un petit fragment de métal avec un trou rond trouvé à 2 cm de la broche droite, sur lequel des restes textiles sont rattachés. Deux couches de tissus, probablement de la laine, sont au sommet du fragment de fer. Au-dessus de ceux-ci un fragment de tissus, probablement de lin, et les fragments de deux fines bandes tissées.
Les petits fragments de lin écru à l'intérieur des broches peuvent appartenir au serk. La broche aurait été piquée directement dedans afin que le tout se maintienne correctement sur le corps de la défunte. La bande de lin au fond de la broche gauche peut avoir servi à tenir le couteau et la clé.

Des plumes:
On a deux couches de laines avec entre elles une couche de duvet et de plume au-dessus de la broche gauche. Il s'agirait d'une sorte de couette ou un manteau orné de galons qui se fermerait par une attache en fer.
Le fait de couvrir le corps avec une couette de laine rempli de plumes et de duvet est connu dans d'autres tombes vikings, entre autres plusieurs tombes de Hedeby. Dans ce cas, les fragments restants sur le dessus de la broche gauche et le fragment de fer à proximité peuvent être un châle ou un manteau  décoré de bandes tissées sur les bords. Cependant, il y a eu des découvertes de vêtements de dessus viking remplis de duvet et de plumes. Ainsi, l'autre explication pourrait être que le corps était vêtu d'un tel vêtement, peut-être avec une doublure en lin. Si oui, cela pourrait être un manteau ou une veste ouverte.

 

Photo: Ingrid G. Aune Nilsen, Illustration: Hilde Thunem and Tor Gjerde
_________________
Princesse trashou
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:44    Sujet du message: [Xe] Køstrup (Danemark)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com