Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum

Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire
Forum d'amateurs de la reconstitution historique

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le textile et les statuts sociaux chez les anciens norrois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christophe D.D.
Héritage Historique


Inscrit le: 26 Juin 2015
Messages: 111
Localisation: Orléans
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Aoû 2015 - 12:58    Sujet du message: Le textile et les statuts sociaux chez les anciens norrois Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Karyn Bellamy-Dagneau, Le textile et les statuts sociaux chez les anciens norrois (8è - 12è siècle), Valland, numéro 11, mai-juin 2014, p. 10-16
(Valland, groupe francophone d'études norroises)


https://www.academia.edu/6940558/Valland_numéro_11_mai_juin_2014_


Un petit bijoux !




Extrait :
"Tout comme les Grecs et les Romains de l’Antiquité, la société scandinave ancienne incorporait la plus basse11 classe sociale des esclaves, les þrælar8. Ceux-ci n’ont aucun droit de possession, leurs seules valeurs sont leur force de travail et leur vie9. Ils portent des vêtements courts de toile de laine brute et aucun bijou10. Quant aux hommes et aux femmes libres, ceux-là sont franc-tenanciers, c’est-à-dire qu’ils possèdent leur ferme et leurs terres, ils peuvent porter les armes et peuvent autant être riches que pauvres11. Ils se distinguent des esclaves par le port de vêtements de lin et de laine, parfois teints, mais toujours bien ajustés au corps12. Leurs bijoux sont de bronze. Finalement, les familles de classe guerrière, souvent associées à la royauté, portent le lin, la laine et la soie, tous teints de couleurs riches et vives qu’agrémentent encore des bijoux d’or (très rare), d’argent et de bronze. La distinction entre les francs-tenanciers et les guerriers réside dans la faveur royale accordée aux hommes se démarquant au combat et ayant fait fortune dans l’activité essentiellement commerciale que pratiquent les Vikings à l’étranger. Ainsi, un franc-tenancier peut espérer s’élever socialement en devenant un guerrier-marchand, un Viking13.


(...)


En règle générale, un tissu scandinave de qualité standard comporte 8-20 fils par centimètre carré, même si certains tissus considérablement plus fins ont été retrouvés40. Le 8 correspond au nombre de fils de chaîne par centimètre alors que le 20 est le nombre de fils de trame par le même centimètre. Le plus grand ratio retrouvé en Scandinavie s’élève à 60 fils par centimètre. Il s’agit d’un tissu originaire de Birka dont il a été et sera encore question et, bien que cet exemple soit quelque peu unique à la région, le ratio moyen de ce type de tissage (serge de motif de diamant) peut tout de même atteindre 20 à 46 fils par cm dans la chaîne contre 9 à 16 fils par cm dans la trame. Par comparaison, le tissage de toile d’une chemise normale avait en moyenne, à l’époque, 12-20 fils par centimètre carré41. Voilà en quoi la qualité du travail des femmes scandinaves est unique."
_________________
Christophe
Revenir en haut
Svanhildr
Modo Varègue


Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 950
Localisation: Rennes
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Aoû 2015 - 13:14    Sujet du message: Le textile et les statuts sociaux chez les anciens norrois Répondre en citant

Valland <3

Pour faire lien avec le cahier de charge:

J'ai justement eu une discussion sur la tonte des moutons hier (wep): aujourd'hui on ne sait plus faire, et ils ne sont plus assez nombreux. Ici, le type passe de ferme en ferme, chope les moutmouts et les tond à la chaine, avant de passer à la ferme suivante.

Normalement, on ne tond pas n’importe quand d'une part, mais pas tout en même temps non plus. Les côtés, le dos, le ventre, les pattes/derrière donnent des laines très différentes niveau qualité. Aujourd'hui on mélange le tout, donc nous ne pouvons plus avoir des tissus d'une qualité similaire.

Tout ça pour dire que le pécore pauvre, il devait porter plutôt de la laine pourrie (patte et derrière) plutôt que du lin, celui ci étant importer pour le vestimentaire, le lin cultiver en Scandinavie étant plutôt pour les cordes et autre ameublement. Sans oublier les donations, et les systèmes d'aide aux indigents, je ne pense pas que les plus pauvres se retrouvaient à moitié à poil en chemise de lin dehors dans un pays nordique.
_________________
Princesse trashou
Revenir en haut
Frank Sigvaldson
Modérateur global


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 5 665
Localisation: Vexin
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Aoû 2015 - 15:44    Sujet du message: Le textile et les statuts sociaux chez les anciens norrois Répondre en citant

Des choses très intéressantes, et d'autres à prendre avec des pincettes !!!! ne surtout pas se référer aux généralités exposées !


En effet Svanhildr, il existe plusieurs qualités de laine, Thor Ewing mentionne d'ailleurs les différents types de laine utilisés pour les costumes, avec des préférences régionales.

Cependant je ne suis pas d'accord avec l'argument présenté par l'article pour l'absence du lin en disant que c'est l'apanage des riches et qu'on n'en fait pas pousser en Scandinavie.
Pourquoi ? parce que la justification est plus que pauvre, et que nous avons de nombreux éléments justifiant de la culture du chanvre et du lin depuis le 5ème siècle déjà (cf second lien pour plus de détails) !
En fait leur argument contre le lin va juste à l'encontre de toutes les preuves archéos et littéraires qu'on connait, exception faite de la tendance Norvégienne à préférer la laine (et encore, je pense que cette tendance n'est pas générale à toute la Norvège mais je n'ai pas les référence pour continuer plus avant)

Ce que je peux retrouver en deux minutes :
- chanvre : http://www.les-couloirs-du-temps.fr/t1478-Nouvelles-preuves-de-la-culture-d…
- chanvre + lin : http://www.les-couloirs-du-temps.fr/t1638-De-la-d-couverte-et-l-usage-du-lin-et-du-chanvre-Scandinaves.htm#p21509

(Pour rappel, à Oseberg on retrouvre des graines de lin et de chanvre pareillement)

Si on continue l'article on tombe cependant sur quelque chose qui se rapproche beaucoup plus de ma compréhension des choses :
Citation:
le lin aurait pu être un textile de base à toutes les classes sociales puisque le couple d’esclaves mentionné plus haut enveloppe leur enfant dans ce tissu résistant et lavable. Il ne reste plus que la qualité du tissage même pour distinguer ensuite la correspondance hiérarchique du lin.

Il est dit ensuite que deux exceptions existeraient, Gotland et la Norvège. Gotland est particulier en terme de textiles, et je ne m'y connais pas assez, mais pour la Norvège, comme dit plus haut on y cultivait du lin/chanvre (termes interchangeables pour le besoin de la discussion et presque indiscernables sur les pièces archéos) essentiel pour les cordages et autres matériaux, et il est très probable que ces vêtements aient été utilisés pour l'habillement également !
Thor Ewing suggère qu'on retrouve moins de lin en Norvège à cause du climat plus froid qui pousse les moins aisés (mais qui le sont assez pour bien se couvrir de laine !) à préférer la laine au lin, notamment pour les pantalons par exemple.
Après, il est possible qu'au nord de la norvège où il eut fait encore plus fois plus longtemps dans l'année, on n'eut pas utilisé du tout le lin pour l'habillement, mais je n'ai ni les connaissances ni les références pour faire autre chose que le supposer.
La chose importante à faire est de ne pas céder aux généralisations faciles et dangereuses, comme de dire que c'est plus facile de nourrir plein de moutons l'hiver et que tout le monde en a pour se faire des costumes mais que personne n'est foutu de faire pousser du lin.
En plus c'est chiant le lin, c'est soumis aux aléas climatiques donc on n'arrivera jamais à le faire pousser. Bon bah à ce compte là on abandonne aussi l'agriculture et son potager hein Wink

Bref.... en lisant l'article plus en détails on peut s'apercevoir que certains passages contiennent beaucoup de généralisations et autres vulgarisations trompeuses... il est imprécis et inexact par endroits.
Revenir en haut
Enat Ulfdottir
Invité





MessagePosté le: Ven 21 Aoû 2015 - 22:15    Sujet du message: Le textile et les statuts sociaux chez les anciens norrois Répondre en citant

 en fait Svanhildr pour la laine, on trie les qualités et tu achètes bien de la laine de qualité différente.
les pattes contiennent des poils de jarre qui ne se filent pas sont grossiers et piquent.

on est d'accord qu'on ne parle pas de phild*r ou be*géré de France.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:03    Sujet du message: Le textile et les statuts sociaux chez les anciens norrois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> Sources, projets et discussions histos -> Viking VIIIème - XIème siècle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com