Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum

Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire
Forum d'amateurs de la reconstitution historique

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le principe de la reconstitution (contexte viking)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> La Reconstitution Historique -> La Reconstitution Historique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arnbjörn Hallvarðrsson
Equipe du forum


Inscrit le: 17 Sep 2013
Messages: 577
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 12:52    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Voila , il y a une question que je me pose.. J'ai lu ça et là que la reconstitution historique nécessitait l'appuie de sources historiques vérifiées. Sur ce point là , pas de soucis. Or on est bien d'accord que rien que les motifs sur les boucliers qu'on voit en reconstitution ne sont pas tous issus de sources historique. 
Il y a t il une limite à a probabilité ? Ce que je veux dire , c'est que bien qu'un motif ou une couleur , ou partie d'équipement ne soit pas sourcée , est il possible de la faire apparaitre comme historique en partant du principe que ça aurait très bien pu exister à l'époque , mais les fouilles n'ont rien trouvée. Par exemple , en imitant très fort le style d'une boucle de ceinture , bien qu'elle n'ai jamais été trouvée , il est possible de l'utiliser en reconstitution ? 


Enfin j'espère que je me suis fait comprendre Smile
Revenir en haut
Hrodwulf
Héritage Historique


Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 757
Localisation: RENNES
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 20:37    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

Si tu te bases pas sur une source soit tu extrapole soit tu es hors sujet. Tu ne peux pas partir du principe qu'un élément de ta tenue ai pu exister si tu ne peux pas le prouver. Le but de la reconstitution c'est justement de te baser sur des sources, tout doit partir de là, c'est ce que j'ai apprit à faire.
Revenir en haut
Frank Sigvaldson
Modérateur global


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 5 668
Localisation: Vexin
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Mar 2014 - 22:20    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

Alors, c'est une très bonne question !
Et je pense que vous avez tous les deux raisons.

En effet, d'un côté, si ce n'est pas "sourcé", il peut paraître incorrect de le "reconstituer". Tu n'as pas de base, donc tu ne reconstitues pas, tu crées, donc tu ne fais pas de reconstitution.
Mais il faut aussi prendre en compte le fait, malheureux, que beaucoup de sources ne nous serons jamais connues, car il reste peu de chose de la période... ainsi, le reconstituteur est confronté à la dure réalité des périodes "sombres", à savoir, reconstituer c'est faire lumière sur la réalité de l'époque, or, cette réalité ne se limitait pas au SEUL motif de bouclier retrouvé, ou au seul modèle de galon retrouvé, etc.
Ainsi, ne reconstituer strictement que ce qui est retrouvé sans aucune altération c'est plus faire de la reproduction que de la reconstitution, car là encore, tu ne reproduis pas la généralité de la vie de l'époque, tu reproduis une infime partie qui est venue jusqu'à toi.

Alors, il faut faire la part entre les deux, et chacun y voit ce qu'il a envie d'y voir.
Je pense pour ma part qu'il faut faire très attention au raisonnement "à l'époque ils pouvaient le faire, ils avaient les matériaux, les connaissances, donc je pars du principe que ça a existé !"
Parce qu'à ce compte là, à l'époque ils avaient des culs, ils avaient des plumes, donc il y avait des dragqueen !



Plus sérieusement, et pour revenir sur le sujet, je pense, et cela n'engage que moi, qu'il peut être acceptable de présenter quelque chose qui n'est pas sourcé pur et dure, si la démarche est cohérente et que cela s'inscrit dans un contexte historique qui te permet d'avancer cette interprétation.
Exemple, si on sait à peu près quelles couleurs étaient utilisées pour peindre les boucliers, qu'on connait leurs significations, et qu'on a par évocation des sagas la description de certains motifs, alors il peut être acceptable de créer ces motifs qu'on n'a jamais vu, en respectant le style pictural de l'époque et en gardant un usage des couleurs cohérent avec ce que l'on sait.
Après, il faut bien expliquer sa démarche. Certains adhèreront, d'autres non, mais au moins, tu pourras expliquer ton cheminement.

Pour ma part, j'ai sur mon bouclier des éléments de décoration que j'ai empruntés directement au livre de Kells.
Je n'ai aucune source m'affirmant que ces motifs précis étaient utilisés sur les boucliers vikings, et j'ai préféré me baser sur des motifs réels plutôt que d'inventer.
Revenir en haut
cromagnon 07
Membres


Inscrit le: 20 Mar 2013
Messages: 92
Localisation: ardeche

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 20:59    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

Frank Sigvaldson a écrit:
Alors, c'est une très bonne question !
Et je pense que vous avez tous les deux raisons.

En effet, d'un côté, si ce n'est pas "sourcé", il peut paraître incorrect de le "reconstituer". Tu n'as pas de base, donc tu ne reconstitues pas, tu crées, donc tu ne fais pas de reconstitution.
Mais il faut aussi prendre en compte le fait, malheureux, que beaucoup de sources ne nous serons jamais connues, car il reste peu de chose de la période... ainsi, le reconstituteur est confronté à la dure réalité des périodes "sombres", à savoir, reconstituer c'est faire lumière sur la réalité de l'époque, or, cette réalité ne se limitait pas au SEUL motif de bouclier retrouvé, ou au seul modèle de galon retrouvé, etc.
Ainsi, ne reconstituer strictement que ce qui est retrouvé sans aucune altération c'est plus faire de la reproduction que de la reconstitution, car là encore, tu ne reproduis pas la généralité de la vie de l'époque, tu reproduis une infime partie qui est venue jusqu'à toi.

Alors, il faut faire la part entre les deux, et chacun y voit ce qu'il a envie d'y voir.
Je pense pour ma part qu'il faut faire très attention au raisonnement "à l'époque ils pouvaient le faire, ils avaient les matériaux, les connaissances, donc je pars du principe que ça a existé !"
Parce qu'à ce compte là, à l'époque ils avaient des culs, ils avaient des plumes, donc il y avait des dragqueen !



Plus sérieusement, et pour revenir sur le sujet, je pense, et cela n'engage que moi, qu'il peut être acceptable de présenter quelque chose qui n'est pas sourcé pur et dure, si la démarche est cohérente et que cela s'inscrit dans un contexte historique qui te permet d'avancer cette interprétation.
Exemple, si on sait à peu près quelles couleurs étaient utilisées pour peindre les boucliers, qu'on connait leurs significations, et qu'on a par évocation des sagas la description de certains motifs, alors il peut être acceptable de créer ces motifs qu'on n'a jamais vu, en respectant le style pictural de l'époque et en gardant un usage des couleurs cohérent avec ce que l'on sait.
Après, il faut bien expliquer sa démarche. Certains adhèreront, d'autres non, mais au moins, tu pourras expliquer ton cheminement.

Pour ma part, j'ai sur mon bouclier des éléments de décoration que j'ai empruntés directement au livre de Kells.
Je n'ai aucune source m'affirmant que ces motifs précis étaient utilisés sur les boucliers vikings, et j'ai préféré me baser sur des motifs réels plutôt que d'inventer.


hello
je suis assez d'accord avec cet avis .
on rencontre trop de " cesquoi tes sources ou c'est pas histo" moi j'appelle cela des talibans qui en plus n'apportent pas toujours de solutions valables a part leur science qu'ils croient infuse . on essaye d'être crédible a partir du moment ou on a pris le temps de s'informer ,on essaye de s'équiper au plus proche de ce que l'on croit savoir et on peut aussi évoluer dans le temps .quoiqu'il en soit on a pas fini d'en découvrir et d'en apprendre .
amicalement
cro
_________________
les hommes de l'age de biere habitent des tavernes
Revenir en haut
Rayeck
Equipe du forum


Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 406
Localisation: Région Parisienne
Masculin

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 21:08    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

C'est surtout que la reconstitution étant une sorte de mission (je glorifie un peu, mais c'est mon image de la reconstitution Very Happy ) à montrer comment et sous quelles conditions ont vécu les peuples avant nous, il vaut mieux (selon mon avis) être trop prudent que pas assez.

Nous avons un but historique et non "pas jouer aux chevaliers" sur une échelle plus grande (ça m'arrive encore de l'oublier, par ailleurs), et dans le doute, le mieux à faire serait de laisser un détail de côté plutôt que d'en créer un complètement fictif.
_________________
"C'est pas un poisson, ça ?"
19/03/2016
Revenir en haut
cromagnon 07
Membres


Inscrit le: 20 Mar 2013
Messages: 92
Localisation: ardeche

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 22:15    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

Rayeck a écrit:
C'est surtout que la reconstitution étant une sorte de mission (je glorifie un peu, mais c'est mon image de la reconstitution Very Happy ) à montrer comment et sous quelles conditions ont vécu les peuples avant nous, il vaut mieux (selon mon avis) être trop prudent que pas assez.

Nous avons un but historique et non "pas jouer aux chevaliers" sur une échelle plus grande (ça m'arrive encore de l'oublier, par ailleurs), et dans le doute, le mieux à faire serait de laisser un détail de côté plutôt que d'en créer un complètement fictif.


hello Rayeck
ton avis est parfaitement valable lui aussi .
a savoir que sur des meds on est la pour se faire plaisir et amuser la galerie . en reconstitution l'objectif est totalement différent et totalement louable mais pas toujours crédible hélas . et sur des forums tel que celui ci ,il y' a un joyeux mélange de passionnés pour le médiéval . j'ai vu sur un forum de reconstituteurs du 18 eme siècle des commandos baskets avec des fusils a silex et crois moi c'est des purs et durs qui m'ont bien fait comprendre que je n'avais rien a foutre sur leur forum. Alors parfois la cohabitation n'est pas toujours facile mais je veux bien apprendre encore a mon âge .
amicalement
cro
_________________
les hommes de l'age de biere habitent des tavernes
Revenir en haut
Asbjörn Invarson
Membres


Inscrit le: 06 Juil 2014
Messages: 50
Localisation: Nyons (26)
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Juil 2014 - 20:41    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

Je ne me hasarderai pas à donner mon avis sur la question.
Tout simplement parce que j'ai vécu à peu près la même mésaventure que Cro (magnon) sur un autre forum où j'ai tenté (je dis bien tenter, car je ne suis pas allé jusqu'au bout) de faire paser ce que vous dites plus haut (""""Mais il faut aussi prendre en compte le fait, malheureux, que beaucoup de sources ne nous serons jamais connues, car il reste peu de chose de la période... ainsi, le reconstituteur est confronté à la dure réalité des périodes "sombres", à savoir, reconstituer c'est faire lumière sur la réalité de l'époque, or, cette réalité ne se limitait pas au SEUL motif de bouclier retrouvé, ou au seul modèle de galon retrouvé, etc.
Ainsi, ne reconstituer strictement que ce qui est retrouvé sans aucune altération c'est plus faire de la reproduction que de la reconstitution, car là encore, tu ne reproduis pas la généralité de la vie de l'époque, tu reproduis une infime partie qui est venue jusqu'à toi.
Alors, il faut faire la part entre les deux, et chacun y voit ce qu'il a envie d'y voir.
Je pense pour ma part qu'il faut faire très attention au raisonnement "à l'époque ils pouvaient le faire, ils avaient les matériaux, les connaissances, donc je pars du principe que ça a existé !").
J'ai en effet une vision un peu similaire, en ajoutant que ce n'est pas parce qu'on a pas retrouvé telle ou telle chose que ca n'existait pas. Exemple des couleurs utilisées, par exemple, ou des formes de vêtements. Tout le monde ne s’habillait sans doute pas pareil, en fonction de leurs revenus, de leurs moyen, de leur profession, de leur rang social. il devait bien y en avoir en guenilles, et d'autres en vêtements somptueux...ET ce n'est pas parce qu'on a pas retrouvé de guenille qu'il ne devait pas y en avoir. Les tentes, pareil. certains devaient bien vivre dans des taudis, d'autres dans des tentes magnifiques. Les vestiges qui nous sont parvenus proviennent quand même souvent de tombeaux de personnes importantes, pas des crève la faim locaux.
Eh ben non, ca n'est pas passé DU TOUT. Donc, afin d'éviter toute polémique qui risque d'arriver, je ne donnerai pas mon avis.
Je fais dans l'évocation, c'est tout. Je me base sur des données que je trouve, pour essayer de coller au plus proche, mais certains paramètres me sont impossibles à réaliser (le couvercle bombé d'un coffre de nage, par exemple, l'usage du chène pour fabriquer un coffre.
Je fais bien attention quand je parle, a ne pas employer le terme de "reconstitution" (ca m'est arrivé plusieurs fois d'oublier,non pour me vanter, mais par erreur ou facilité,  je m'en suis TRES VITE rendu compte..entraînant malgré mes excuses les plus plates les discutions les plus houleuses et les échanges verbaux les plus virulents qui soient... Alors que je ne postais plus....)
Ne vous attendez donc pas à ce que sur ce forum je fasse quelque réflexion que ce soit sur le cépaisto ou autre.
_________________
C'est quand tu vois qu'une guêpe s'est posée sur une de tes couilles que tu comprends qu'on ne résout pas tout par la violence...
Revenir en haut
Ida
Membres


Inscrit le: 25 Aoû 2014
Messages: 56
Localisation: Laroque
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Aoû 2014 - 22:03    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking) Répondre en citant

Comme j'ai pu en discuter avec Frank en résumant simplement, la reconstitution c'est se baser sur des faits certifiés. A l'inverse, l'évocation permet d'envisager des hypothèses et des chemins vers lesquels nous pouvons envisager des recherches dans le but de certifier ou démentir ce que nous supposons être possible. Il m'est d'ailleurs personnellement arrivé de faire de l'évocation, supposer une chose que d'autres disaient fausse, pour au final trouver la confirmation de mes dires. Je ne tiens pas à avoir de grosses chevilles, juste qu'il faut sans cesse recouper toutes les données que nous pouvons acquérir. De plus, peut-être tomberons-nous sur une vérité qui peut être validée dans une certaines situation et qui ne le sera pas dans une autre.


Mais sérieusement, vous voulez faire de la reconstitution alors que c'est un total anachronisme que nous sommes en train de faire? Very Happy
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:44    Sujet du message: Le principe de la reconstitution (contexte viking)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vikings, Normands, Carolingiens... aux passionnés de l'histoire Index du Forum -> La Reconstitution Historique -> La Reconstitution Historique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com